PUBLICITÉ

Une deuxième Maison des Petites Lucioles ouvrira cet automne grâce à la générosité d’un papa

11 avril 2018 - Par - Magazine PRESTIGE -

Grâce au don du papa d’un petit garçon handicapé, la Maison des Petites Lucioles ouvrira dès l’automne prochain une nouvelle résidence de répit pour les jeunes lourdement handicapés, âgés de 12 à 21 ans – une première dans la région !

Il s’agit d’un geste de générosité hors du commun provenant d’un particulier, mais il s’agit surtout d’une histoire touchante qui amènera un soulagement immense pour de nombreuses familles d’enfants handicapés de la région de Québec. Un père de famille a offert un montant couvrant l’achat d’une résidence et des travaux d’aménagement pour permettre à la Maison des Petites Lucioles d’ouvrir dès l’automne prochain une maison de répit pour les jeunes de 12 à 21 ans – une première dans la région.

Ce généreux donateur, c’est Éric Boucher, un entrepreneur de la région de Québec. Éric est aussi le papa de Thomas, un beau garçon de 10 ans qui fréquente la Maison des Petites Lucioles depuis 4 ans, un lieu de répit et de stimulation pour les enfants de 0 à 12 ans vivant avec un handicap. Éric Boucher anticipait le moment où son fils atteindrait l’âge de 12 ans, le moment où il n’aurait plus accès à la maison de répit. Connaissant l’importance de ce service, pour sa famille et des dizaines d’autres, il a décidé de faire un don pour l’achat d’une nouvelle maison dans le quartier Limoilou tout près de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus et de la Maison des Petites Lucioles.

Grâce au don d’Éric Boucher, la deuxième maison vient tout juste d’être acquise officiellement par la Maison des Petites Lucioles et la somme versée permettra également de couvrir une bonne partie du réaménagement.

Ce qu’Éric Boucher, donateur et papa de Thomas, a dit :

« Au cours des dernières années, j’ai pu constater à quel point la Maison des Petites Lucioles est un service essentiel pour les familles comme la mienne dont un enfant a des besoins particuliers. J’ai eu la chance de connaitre du succès en affaires et je suis heureux de pouvoir maintenant partager de façon très concrète pour développer un service dont mon fils pourra aussi bénéficier. Les besoins sont là, tant mieux si cela peut inspirer d’autres personnes à contribuer pour assurer le mieux-être des enfants handicapés. »

D’autres partenaires se sont aussi joints au projet qui deviendra la maison « Thomas-Boucher ». La Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec verse près de 65 000 $ pour l’installation d’un ascenseur et l’achat d’équipements spécialisés. La Fondation Maurice Tanguay meublera la maison au complet et la Fondation Saison Nouvelle offre 15 000 $ pour l’aménagement extérieur.

Ce que Nicole Ouellet, directrice de la Maison des Petites Lucioles, a dit :

« C’est un don inespéré. Les mots manquent pour exprimer la reconnaissance à l’endroit de M. Boucher. Les besoins sont tellement importants, les familles se retrouvent complètement dépourvues. Des parents arrivent chez nous en pleurs. Maintenant, grâce à M. Boucher, nous n’aurons plus à leur dire qu’au-delà de 12 ans, on ne peut plus rien pour eux et leur enfant. Merci également à tous les donateurs qui permettent de poursuivre la mission de la Maison des Petites Lucioles au quotidien. »

À propos de La Maison des Petites Lucioles
La Maison des Petites Lucioles est un organisme à but non lucratif qui offre aux enfants ayant des déficiences multiples des services de répit et d’hébergement dans un milieu chaleureux, sécuritaire et stimulant. Motivée par ses valeurs de dévouement et d’ouverture à la différence, elle vise à préserver le bien-être de la famille et favoriser le maintien des enfants dans leur milieu familial. La Maison est ouverte 24h par jour, 7 jours par semaine.

Pour en savoir davantage sur La Maison des Petites Lucioles ou pour faire un don

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 19 au 22 avril 2018
Mercredi 25 avril 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X