PUBLICITÉ

Une adoption impérative des médias sociaux pour les entreprises

2 avril 2014 - Par Rémi Lachance et Myrka Maheux, Proxima Centauri

De plus en plus, les médias sociaux sont des instruments qui appuient avec force plusieurs facettes des entreprises. Celles qui tardent à intégrer ces nouveaux canaux et outils subiront de grands impacts au cours des prochaines années. 

Les entreprises qui ont amorcé ce virage gagnent déjà en efficacité et en visibilité, en plus de réduire leurs coûts, notamment en matière d’optimisation des méthodes d’attraction du personnel dans le contexte actuel de plein emploi.

Il existe toutefois une multitude d’outils sociaux (plus de 300) répertoriés sous diverses catégories. Le Conversation Prism de Brian Solis dresse une cartographie de ces médias sociaux en 2013 et permet d’orienter le choix des meilleures plateformes selon les objectifs et stratégies d’une entreprise.

Le réseau LinkedIn revêt sans doute un attrait plus prononcé, en raison de son statut de réseau professionnel, des divers profils disponibles (individuel, entreprise et groupe de discussion), de la portée significative de son référencement, sans compter ses 1,6 million d’utilisateurs québécois.

 

Là où les entreprises se heurtent…

Dans cet univers d’outils où l’offre de solutions explose, les entreprises se heurtent à certaines difficultés :

  • Premièrement, elles doivent choisir les outils collaboratifs et sociaux qui correspondent à leurs besoins réels et qui apportent une valeur ajoutée. 
  • Deuxièmement, bien que l’adhésion aux médias sociaux s’accélère, plusieurs entreprises ne maîtrisent pas les outils : il y a un manque de compréhension autour des enjeux et du fonctionnement des médias sociaux.
  • Troisièmement, bien qu’il faille choisir et maîtriser ses outils, il faut également avoir une vision globale des objectifs d’affaires de l’entreprise, afin de mettre sur pied une stratégie gagnante, qui atteint des buts précis.

 

Graduellement, mais assurément

Les consommateurs sont de plus en plus hyper connectés. Ils échangent en continu sur diverses plateformes à divers moments de la journée. Le temps moyen passé sur le Web et les médias sociaux est en hausse et les entreprises qui désirent joindre plus efficacement leurs cibles auraient intérêt à s’y intéresser de manière plus sérieuse, mieux coordonnée et plus stratégique. Il suffit donc, pour toute entreprise, de s’y engager graduellement, mais assurément. 

 

Qui est présent sur les médias sociaux ?

Le CEFRIO a effectué, depuis 2010, diverses enquêtes révélatrices et utiles pour les entreprises sur l’utilisation des médias sociaux :

  • En 2012, deux internautes sur trois consultaient Internet avant d’effectuer un achat, et 43 % se réfèraient à une connaissance (par l’entremise de Facebook, par exemple) ;
  • En 2013, 82,2 % des internautes québécois utilisaient les médias sociaux ;
  • La proportion des internautes de 55 ans et plus est passée à 73,9 % en 2013 ;
  • Chez les 18 à 44 ans, 57,9 % se connectent à des réseaux sociaux chaque jour ;
  • YouTube et Facebook attirent respectivement 66,9 % et 65,8 % des internautes québécois ;
  • En 2013, 50 % des internautes québécois suivaient une organisation, une marque, une personnalité ou une entreprise sur les médias sociaux.
Le 3e Printemps des réseaux sociaux aura lieu le 9 avril prochain au complexe Lebourgneuf. Pour y participer : colloquium.ca.

 

 

 

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
www.adulttorrent.org/category/fisting_and_dildo

adulttorrent.org/search/Quest/14