PUBLICITÉ

Trois projets majeurs qui changeront le visage de Lévis

8 juillet 2014 - Par Marie-Josée Turcotte

Le tourisme d’affaires prend de l’ampleur

Preuve que la ville de Lévis est en pleine effervescence, son Centre de congrès et d’expositions (CCEL) doublera sa superficie totale, ce qui permettra non seulement d’augmenter de manière considérable la capacité d’accueil, mais également d’être plus flexible pour la tenue de congrès et d’événements simultanés. Cet agrandissement était devenu indispensable selon son directeur général, M. Michel Douville, qui a révélé qu’en 2012 et 2013, 300 activités ont dû être refusées en raison du manque de disponibilité ou de la capacité d’accueil insuffisante.

Le centre, une fois l’agrandissement complété.

  • Livraison prévue à la fin de l’année 2015.
  • Coût des travaux : 9,1 millions de dollars.

 

Lévis s’enrichira d’une destination distinctive

L’autre développement majeur qui façonnera le visage de Lévis, et qui, selon M. Jérôme Jolicoeur, président de la Chambre de commerce de Lévis, représente bien le « potentiel économique » de la ville, c’est le Carrefour Saint-Romuald, situé stratégiquement à la tête des ponts, en bordure de l’autoroute 20. Trois grands acteurs créeront de toutes pièces ce pôle urbain, où il fera bon vivre, travailler, sortir et magasiner.

Tout d’abord, Logisco y implantera son Complexe Pôle Sud, qui regroupera quatre immeubles à vocation commerciale et espaces de bureaux ; la société immobilière Maestri Terra construira, quant à elle, quatre bâtiments à vocation commerciale et grande surface ; et enfin, le Groupe Maurice y développera la résidence pour retraités Le Quartier Sud, qui proposera des appartements-services et des condominiums répartis sur sept étages.

Les promoteurs du plus important pôle commercial de la Rive-Sud, le Carrefour Saint-Romuald : Jean Teasdale, PDG, Société immobilière Maestri Terra ; Yves Maurais, associé principal, Intercom Services immobiliers ; Luc Maurice, président, Groupe Maurice ; et Michel Parent, PDG, Logisco. - Photo : xdachez.com

 Le Quartier Sud

Parmi les bannières réputées qui s’installeront au Carrefour Saint-Romuald, mentionnons le géant Costco, le premier restaurant Cochon Dingue sur la Rive-Sud, le magasin de chasse, pêche et plein air Latulippe et le plus grand détaillant d’articles de loisirs créatifs en Amérique du Nord Michaels. Une clinique médicale et une institution financière offriront également leurs services. D’autres annonces devraient être faites au cours des prochaines semaines. Les paris sont ouverts concernant l’implantation d’un IKEA…

Première pelletée de terre pour le futur magasin Latulippe du Carrefour Saint-Romuald : le maire Gilles Lehouillier (au centre) entouré des copropriétaires Louis et François Latulippe.

  • Total des investissements évalués à ce jour : 170 millions de dollars
  • Date de livraison : à partir du printemps 2015

 

Une métamorphose complète pour le secteur de la traverse

Il s'agit sans doute du projet qui touchera le plus la population générale de Lévis, et pour cause ! En plus de la construction d’une magnifique nouvelle gare fluviale par la Société des traversiers du Québec, le paysage lévisien sera fondamentalement transformé par le réaménagement du quai Paquet, en bordure du parcours des Anses. Ce projet comprendra notamment l’aménagement d’une esplanade qui vise à redonner le fleuve aux citoyens en leur offrant une place publique animée, avec vue panoramique sur la ville de Québec.

Future gare fluviale de Lévis - Source : ville.levis.qc.ca

La fin des travaux est prévue à la fin de l’année prochaine, soit en 2015.
Le projet ayant été revisité au printemps dernier, vous trouverez tous les nouveaux détails sur le site de la ville de Lévis : ville.levis.qc.ca

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
続きを読みます

автополив киев