PUBLICITÉ

Plus qu’un salon de l’auto, un événement !

2 mars 2017 - Par Claude Plamondon

©David Cannon

À titre de président de la Corporation Mobilis, force m’est de constater, quand je regarde le chemin parcouru depuis quatre ans, que le Salon International de l’Auto de Québec en a fait du kilométrage ! En 2011, la superficie occupée au Centre de foires était de 120 000 pieds carrés, alors qu’aujourd’hui, non seulement nous remplissons au maximum de leur capacité les 180 000 pieds carrés disponibles du Centre de foires, mais nous utilisons également les 20 000 pieds carrés du pavillon Silverwax. Notre équipe a même dû refuser cette année l’équivalent de 20 000 pieds carrés, faute de place ! L’affluence à la soirée-bénéfice a aussi connu une belle accélération, et nous en sommes maintenant à trois pavillons, dont la Zone familiale présentée par Toyota, en plus de proposer des activités pour tous les âges. Bref, le terme « événement familial » sied davantage au Salon International de l’Auto de Québec.

Pour expliquer pareille évolution, je dirais que l’équipe est parvenue à crédibiliser l’événement en augmentant sa notoriété. La diversification de l’offre et l’art de se renouveler ont réussi à attirer de nouvelles clientèles, tout comme le fait d’avoir livré la marchandise a accru l’intérêt des constructeurs. La roue tourne ! Pour nous, propriétaires de concessions automobiles, le rendez-vous annuel de Québec représente une fenêtre incontournable, d’autant plus que les sondages évaluent à 35 % la proportion des visiteurs qui s’y rendent dans l’intention d’acheter. Il faut dire que dans une capitale plutôt touchée par les rigueurs de l’hiver, les premiers effluves du printemps conjugués à l’ambiance décontractée de la semaine de relâche font monter la sève d’un changement de véhicule…

Dans un monde en constante évolution, l’industrie de l’automobile n’y échappe pas ! L’intelligence artificielle et les véhicules autonomes suscitent l’intérêt, tandis que la lutte contre les gaz à effet de serre est une préoccupation. Des véhicules hybrides et électriques sillonnent nos routes depuis quelques années, mais d’autres technologies, telles que la pile à combustible à l’hydrogène, ont fait leur entrée. Ces véhicules, qui ne relâchent que des vapeurs d’eau dans l’atmosphère, seront sur nos routes dans un avenir très rapproché. De passionnantes perspectives en vue pour la prochaine décennie de salons de l’auto !

Je vous souhaite un très agréable Salon !

PUBLICITÉ
X
здесь

здесь