PUBLICITÉ

Mes champagnes de l’année

16 décembre 2013 - Par Jean-Sébastien Delisle

Que serait Noël ou le jour de l’An sans un vin effervescent ? Je vous le demande ! Il s’agit certainement de la période de l’année où la consommation de bulles est la plus forte. Je vous propose quelques crus qui sauront vous réjouir. Il faut bien se gâter un peu…

En champagne, la maison Fleury (Code SAQ : 11010301, 59,75 $) vous apportera de grandes satisfactions. Privilégiez le rosé pour l’apéritif ; il est craquant, festif et digeste, avec une classe exceptionnelle. Pour le foie gras, accompagné de pain brioché, de champignons et d’une gelée de coings, procurez-vous un champagne millésimé de cette maison (il reste du 1995, du 1996 et du 2000 en succursales). Ces nectars sont d’un grand équilibre, irréprochables dans leur structure fine, avec des volumes et des textures soignés.

Pour trinquer et faire une « santé » en groupe, je vous suggère le crémant d’Alsace 2010 de Barmès Buecher (Code SAQ : 10985851, 23,10 $) À base de pinot blanc, c’est un vin hyper festif, qui est léger, mais de bonne tenue. Aucune lourdeur, une fraîcheur assoiffante et un sourire instantané !

Joyeuses Fêtes !

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 27 au 30 juin 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X
www.progressive.ua

чистая вода киев