PUBLICITÉ

Martin Scorsese à Québec : Un passage discret

23 juin 2017 - Par - Magazine PRESTIGE -

© peterowen.com

C’est le 21 juin dernier que le célèbre réalisateur Martin Scorsese était de passage à Québec à l’occasion du Congrès mondial SIGNIS 2017. Cet événement d’envergure internationale organisé par l’association catholique mondiale pour la communication se tenait pour la première fois à Québec, plus précisément au pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval, mais les médias sur place n’ont pas eu la chance d’avoir un accès direct à la célébrité.

En effet, le réalisateur n’aurait accordé aucune entrevue en marge de l’entretien auquel il s’est soumis à l’occasion de l’événement. Suite à la projection de son dernier film, Silence, l’éditeur américain Paul Élie, entre autres connu pour avoir écrit le livre The Life You Save May Be Your Own en 2007, l’a interviewé devant une salle comble. À cette occasion, Scorsese a raconté plusieurs anecdotes de tournages et a parlé de sa passion de raconter des histoires "en images et en mouvement". Le cinéma, selon lui, représente une manière de raconter qui nous sommes. Trois thèmes sont récurrents à travers tous ses films : l’amour, la confiance et la trahison.

Au cours de la même journée, durant la soirée, Scorsese a été honoré et a reçu un prix en hommage à sa carrière.

Le réalisateur américain d’origine italienne est notamment connu pour ses nombreux films primés dont The Departed (film oscarisé en 2007) Casino, Aviator, Gangs of New York, Raging Bull, Shutter Island, Taxi Driver (détenteur de la Palme d’or à Cannes en 1976) , The Wolf of Wall Street, pour ne nommer que ces quelques films qui ont fait de l’homme, aujourd’hui âgé de 74 ans, l’un des meilleurs cinéastes de tous les temps. Son dernier film, Silence, réalisé en 2016, raconte l’histoire de deux prêtres, au 17e siècle, qui se rendent au Japon afin de retrouver leur mentor disparu alors que ce dernier prêchait les enseignements du catholicisme. Leur quête les conduira à découvrir un pays où le christianisme est jugé illégal et les fidèles sont persécutés.

Rappelons-nous aussi du film La dernière tentation du Christ, réalisé en 1988, qui avait soulevé la controverse alors que le cinéaste s’était permis une relecture de la vie de Jésus. Scorsese a d’ailleurs révélé durant l’entretien que ce film avait été extrêmement difficile à financer.

Bande-annonce du film Silence

PUBLICITÉ
X
полив газона

еще по теме