PUBLICITÉ

Lévis en 2014 : Un modèle de croissance au Québec

1er novembre 2013 - Par Johanne Martin

Une population en croissance, des résultats enviables au chapitre de la création d’emplois, un milieu où foisonnent les projets coopératifs et où le parc immobilier ne cesse de s’enrichir : à bien des égards, Lévis fait figure de première de classe à l’échelle nationale. Zoom sur une ville qui a le vent en poupe.

Selon les données 2011 de l’Enquête nationale sur les ménages, Lévis affiche le taux de chômage le plus bas parmi les 50 plus grandes agglomérations au Canada. Tout juste sur la ligne des 4,0 %, la métropole de Chaudière-Appalaches manifeste, année après année et depuis un bon moment déjà, une vigueur qui ne se dément pas.

« Le dynamisme observé repose sur un taux de population active élevé, lequel dépasse présentement les 71 %. À cela s’ajoutent des revenus par ménage qui se situent dans l’échelle supérieure parmi les villes les plus importantes au Québec. Il faut savoir aussi que Lévis profite d’un bassin intéressant de main-d’œuvre locale et régionale », complète le directeur à la Direction du développement de la Ville de Lévis, Philippe Meurant.

 

Pôle Chaudière

Plus que jamais, Lévis s’affiche comme un pôle sur le plan commercial, notamment dans le pôle Chaudière. Le Carrefour Saint-Romuald, qui s’étend sur trois millions de pieds carrés, prend graduellement forme dans le prolongement du Mégacentre Rive-Sud. Dès l’an prochain, plusieurs commerces et magasins à grande surface occuperont quelque 450 000 pieds carrés de superficie et généreront à terme pas moins de 750 emplois. Costco et Latulippe y auront pignon sur rue.

Carrefour Saint-Romuald

L'arrivée de grandes chaînes fait du secteur un emplacement de choix pour une entreprise en expansion. À la jonction des autoroutes 20 et 73, le Complexe des Rives phase II du constructeur Logisco propose un milieu d'affaires dynamique. D’autres projets d’immeubles à bureaux sont également prévus.

 

Preuve qu’il y a diversification des types de logement dans la ville de la coopération, dans la partie ouest de l’agglomération, le projet domiciliaire Roc Pointe avec son potentiel d’environ 1 000 portes côtoiera le projet de 168 unités de condo Le Signature de Construction Maurice Bilodeau.

 

Dans les résidences pour aînés, deux projets ont été lancés coup sur coup : le Quartier Sud du Groupe Maurice qui totalisera 310 unités d’habitation et Château Bellevue Saint-Nicolas qui offrira, pour sa part, 149 appartements allant du 2 ½ au 4 ½.

 

Le Quartier Sud du Groupe Maurice totalisera 310 unités d'habitation pour les gens retraités.

Le Quartier Sud du Groupe Maurice totalisera 310 unités d’habitation pour les gens retraités.

Édifice J.-B.- Michaud, Quartier Miscéo  -  Photo : David Fortier

Édifice J.-B.-Michaud, quartier Miscéo.

Plus à l’ouest de la rivière Chaudière, il y a également une belle effervescence. Plusieurs petits centres commerciaux ont fait leur apparition et à l’ouest de la route 116, on a vu s’établir le concessionnaire automobile Mercedes-Benz. Dans le secteur industriel, le Parc industriel Bernières Sud a ouvert de nouveaux terrains, terrains qui se sont vendus très rapidement.

Le concessionnaire automobile Mercedes-Benz vient de s'établir sur la Rive-Sud.

Le concessionnaire automobile Mercedes-Benz vient de s’établir sur la Rive-Sud.

 

Pôle Desjardins

Au cœur du quartier Miscéo, le Centre de congrès et d’expositions de Lévis poursuit sur sa lancée : il est prévu que des travaux s’amorceront sous peu afin d’en doubler sa superficie. L’ouverture de la nouvelle succursale du magasin Ameublement Tanguay de même que la construction du centre commercial les Halles de l’habitation, par exemple, contribuent à stimuler l’économie dans l’un des secteurs névralgiques du pôle Desjardins.

Dans le quartier, une première phase de condos de 65 unités a été réalisée, à laquelle se sont ajoutées l’arrivée de la grande surface Target et celle du magasin de matériel artistique Michaels, une première dans la grande région de Québec. Sur le plan institutionnel, la population bénéficie maintenant d’une salle d’urgence agrandie et rénovée à l’Hôtel-Dieu de Lévis et d’un nouveau Centre hospitalier et de soins de longue durée.

Déjà riche d’une quinzaine de parcs industriels, la métropole de Chaudière-Appalaches accentue en outre sa présence sur l’échiquier de la nouvelle économie. « Les travaux associés à la première phase de l’Innoparc de Lévis, qui s’étendra sur deux millions de pieds carrés en bordure de l’autoroute transcanadienne, sont désormais achevés, ce qui permet dès à présent d’accueillir de nouvelles entreprises dans un milieu exceptionnel, que ce soit en mode location ou en complète propriété », indique M. Meurant.

L'Innoparc de Lévis, un aménagement écoresponsable.

L’Innoparc de Lévis, un aménagement écoresponsable.

 

Enfin, plus près du fleuve, dans le secteur de la traverse, le paysage lévisien est appelé à se transformer avec le réaménagement du quai Paquet en bordure du parcours des Anses. Le projet implique notamment l’aménagement d’une esplanade visant à redonner le fleuve aux citoyens et la construction d’une nouvelle gare fluviale par la Société des traversiers du Québec.

 

REVITALISATION DU SECTEUR DE LA TRAVERSE DE LÉVIS

(Source : Ville de Lévis)

EN CE MOMENT

En ce moment

MAQUETTE DU PROJET

Maquette du projet

COUP D'OEIL AU FINAL -   Photos: Ville de Lévis

Coup d’œil au final

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
здесь

続きを読みます