PUBLICITÉ

Le compte d’épargne libre d’impôt et ses avantages

7 juillet 2011 - Par Martin Beauchamp, BIBC, MBA, BMO Banque de Montréa

Depuis qu’il a été créé, le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) s’est avéré très populaire auprès des épargnants et des investisseurs. Il se différencie en plusieurs points du régime enregistré d’épargne retraite (REER), mais en partage aussi certaines caractéristiques. Bien connaître les deux produits est essentiel pour en tirer tous les avantages.

 

Qu’est-ce qu’un CELI ?

Un compte d’épargne libre d’impôt ou CELI est un compte qui permet aux dépôts de fructifier rapidement grâce à la capitalisation libre d’impôt. Vous ne payez pas d’impôt sur vos gains de placement ni sur les montants que vous retirez. Le CELI est donc un régime d’épargne enregistré, qui permet aux contribuables de 18 ans ou plus de toucher des intérêts et d’autres types de revenus de placement, ainsi que des gains en capital, sans payer d’impôt.

À qui un CELI convient-il ?

Le CELI convient presqu’e à tout le monde. Tout épargnant, qui touche des intérêts imposables sur un compte d’épargne courant, peut éviter l’impôt grâce au CELI. Que vous épargniez pour voyager, faire des rénovations, payer les études de vos enfants ou préparer votre retraite, le CELI est une bonne idée. Plus particulièrement, il convient à ceux qui ont cotisé le maximum permis à un REER et qui veulent profiter davantage de l’épargne libre d’impôt.

Il est aussi tout indiqué pour ceux qui veulent avoir accès à de l’épargne libre d’impôt avant la retraite, puisque contrairement au REER, vous pouvez retirer des fonds du CELI en tout temps sans payer d’impôt. De plus, pour les aînés qui craignent que les rendements de leurs placements augmentent trop leur revenu et réduisent ou éliminent les prestations gouvernementales ou les crédits d’impôt, notamment les prestations de la Sécurité de la vieillesse (SV), le Supplément de revenu garanti (SRG) et le crédit fédéral en raison de l’âge, il s’avère un véhicule intéressant. Les retraits du CELI n’ont aucune incidence sur l’admissibilité à ces prestations fondées sur le revenu.

Quels types de placements pouvez-vous y détenir ?

En règle générale, un CELI peut contenir les mêmes types de placements qu’un régime enregistré d’épargne-retraite, notamment des liquidités, des fonds d’investissement, des titres cotés en Bourse, des CPG, des obligations et les actions de certaines PME.

En quoi un CELI diffère-t-il d’un REER ?

  • Alors que vous devez déclarer un revenu pour accumuler des droits à cotisation à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), vous n’avez pas besoin de gagner un revenu pour accumuler les droits de cotisation annuels de 5 000 $ à un CELI.
  • Alors que les sommes retirées d’un REER sont imposées l’année du retrait (sauf dans le cadre du Régime d’accès à la propriété et du Régime d’encouragement à l’éducation permanente ; le cas échéant, aucun impôt n’est prélevé, à condition que les sommes soient remboursées dans les délais prescrits), les retraits d’un CELI sont libres d’impôt.
  • Alors que le montant retiré du REER ne peut pas être ajouté à vos droits de cotisation de l’année suivante, dans le cas du CELI, tout montant retiré (à l’exception des transferts admissibles) est ajouté aux droits de cotisation de l’année suivante, de sorte qu’il peut être réinvesti plus tard.
  • Alors que les cotisations à un REER sont déductibles du revenu imposable, les cotisations à un CELI ne le sont pas.
  • Alors que le REER doit être entièrement liquidé ou être converti en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou en rente au plus tard à la fin de l’année du 71e anniversaire du titulaire, dans le cas du CELI, vous ne serez jamais tenu de le convertir en option de versement de revenu (comme un FERR ou une rente).

Finalement, un CELI devrait faire partie d’une stratégie globale de planification financière qui tient compte de vos éléments d’actif et de passif, de vos objectifs, de vos besoins en matière de revenu et de votre tolérance au risque. La situation financière de chaque personne étant différente, n’hésitez pas à consulter un spécialiste qui peut vous aider à comprendre les options de placement qui vous conviennent et à prendre une décision éclairée quant à la meilleure façon d’investir votre argent.

Pour en savoir davantage sur les cotisations à un CELI et les pénalités éventuelles : www.cra-arc.gc.ca (Tapez CELI dans la case recherche).

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
もっと

www.cafemarseille.com.ua

У нашей организации важный блог , он описывает в статьях про биржа криптовалют ethereum.