PUBLICITÉ

Le Solaz Los Cabos : un musée à ciel ouvert

25 février 2019 - Par Nathalie Clark

Toutes les suites et résidences disposent de mobilier design et d’équipement audio visuel à la fine pointe de la technologie. Grâce à la domotique, du bout des doigts, on peut contrôler à distance les rideaux, l’éclairage et la musique. © Photos : Pierre Houle


Ce tout nouveau complexe hôtelier est situé à mi-chemin entre la ville animée de Cabo San Lucas et la ville historique de San José Del Cabo. Cet hôtel contemporain fusionne l’art, le design, l’architecture et la nature dans une parfaite harmonie. Chaque élément s’entremêle pour créer un environnement contemplatif où les sculptures rivalisent de beauté avec la végétation désertique.

JPEG - 426.2 ko

Ode à la mer

Cet ambitieux projet a été réalisé par le prestigieux cabinet d’architecture mexicain, Sordo Madelano Architects, une entreprise primée qui a conçu les projets les plus importants du Mexique.

JPEG - 390.6 ko
Le Solaz Los Cabos souligne l’expansion de The Luxury Collection au Mexique, où la marque de luxe dispose de 7 hôtels.

Le concept architectural fait éloge à l’océan. Les formes organiques font référence au mouvement des vagues et des dunes du désert, et s’intègrent dans une topographie naturelle escarpée.

JPEG - 343 ko
La piscine à débordement fait face à la mer de Cortez.
JPEG - 413.5 ko

Les unités d’hébergement aux lignes pures et rectangulaires sont coiffées de toits verts composés d’une flore endémique.

Le Solaz compte 147 suites, 21 luxueuses résidences gérées par l’hôtel et 18 appartements Beach Club. Les chambres disposent de mobilier design et d’une technologie Bluetooth de pointe qui permet, grâce à un écran tactile, de contrôler à distance les rideaux, l’éclairage et la musique.

Nature et sculptures en symbiose

Le Solaz célèbre l’art et le design à chaque tournant. Un vrai musée à ciel ouvert où l’art et l’ameublement stylisé occupent une place prépondérante ! Des œuvres originales créées de manière magistrale par le célèbre artiste mexicain César Negrete sont dispersées partout sur le site et se fondent dans une parfaite union avec la végétation typique des climats désertiques, mettant ainsi en valeur le lien intrinsèque entre l’homme et la nature.

JPEG - 395.7 ko
Le Solaz est un vrai musée à ciel ouvert où l’art et l’ameublement stylisé occupent une place de premier choix. Des œuvres originales créées par le célèbre artiste mexicain César Negrete sont dispersées partout sur le site et se fondent dans une parfaite union avec la végétation typique des climats désertiques.
JPEG - 325.1 ko
JPEG - 473.7 ko

L’aménagement paysager est signé par Jeronimo Gabayet, un paysagiste de renom au Mexique. En total respect pour la nature de la Basse-Californie, il a créé une jungle sèche luxuriante et durable entièrement composée d’une flore endémique et d’origine exotique.

L’art indigène de Baja

Les clients de l’hôtel peuvent même visiter la galerie d’art Gabinete "Del Barco" située sur le complexe hôtelier. Elle est dédiée à l’art indigène de la province de Baja et met en valeur certains artéfacts découverts dans la région, dont un squelette de baleine de 43 pieds de long suspendu au plafond et une collection de cartes géographiques historiques. Cette expérience culturelle évoque l’histoire de la péninsule de la Basse-Californie.

JPEG - 451.5 ko
La galerie d’art Gabinete Del Barco, située sur le complexe hôtelier, met en valeur certains artefacts de la région, dont un squelette de baleine de 43 pieds de long suspendu au plafond.

Plaisirs de la table

Les restaurants offrent une cuisine variée. À La Dériva, on y sert une délicieuse cuisine italienne authentique avec une touche d’inspiration sud-californienne. Le chef d’origine italienne Emanuele Olivero prépare même certains plats sur guéridon, dont un succulent plat de pâtes cuisinées dans une immense meule de fromage ou encore, un délicieux poisson local servi en croûte de sel. Au El Cardon, c’est le goût du Mexique qui prédomine alors qu’au restaurant Erizo, les produits de la mer sont à l’honneur.

JPEG - 383.8 ko

L’heure de l’apéro est des plus agréables dans une zone lounge où l’on déguste un cocktail autour des foyers extérieurs avec, en prime, la douce musicalité de la mer.
Une autre option s’offre au voyageur amateur de houblon, celle de visiter la brasserie qui propose une vaste sélection de bières artisanales. Un endroit décontracté pour suivre des événements sportifs sur grand écran en partageant des tapas créatifs.

JPEG - 665.6 ko

Ressourcement dans un igloo

Le spa propose une expérience de thalassothérapie des plus relaxantes avec des piscines d’eau de mer et d’eau douce, des bains chauds et glacés et un moment de détente dans un cocon des plus surprenants : un igloo de sel de l’Himalaya.

JPEG - 356.8 ko
Le spa est opéré par l’hôtel Solaz, la division de la Collection d’hôtels de luxe de Los Cabos , membre de Marriott International.
JPEG - 418.6 ko
Le spa propose une expérience inédite dans un igloo de sel de l’Himalaya. Une séance de relaxation aux multiples vertus qui élimine les toxines et améliore la circulation sanguine et le système immunitaire.

Cet igloo entièrement fait de blocs de sel de l’Himalaya est apaisant et diffuse une douce lumière quasi hypnotisante. Le sol est entièrement composé de ce sel anti-bactériologique formé il y a 250 millions d’années au nord du Pakistan. Il est entièrement riche en sels minéraux, en magnésium et en iode. Une période de relaxation dans cet igloo aux propriétés détoxifiantes a également comme bienfaits d’améliorer la circulation sanguine et le système immunitaire.

Spectacle inédit sur la plage

Lors d’une promenade sur la plage, nous avons eu la chance d’assister à un fabuleux spectacle : la naissance de tortues. Quel moment magique que de contribuer à les mener vers leur premier bain de mer ! Nous étions plusieurs curieux rassemblés autour d’un bac rempli de petites tortues de mer qui venaient de naître. Le guide nous a demandé de former une ligne et il nous a ensuite donné un petit bébé dans le creux de nos mains. À son signal, en attendant la vague, nous avons tous déposé notre petit trésor tout doucement sur la plage. Au premier du sable, les bébés ont immédiatement entamé une maladroite course vers l’océan.

JPEG - 491.4 ko

Les premières heures de vie des tortues sont cruciales , car souvent, elles se font attraper par les oiseaux marins, et parvenir adulte relève aussi d’un incroyable défi, puisqu’on estime qu’une seule sur mille y parvient.

JPEG - 440.3 ko

Assister aux premiers balbutiements de ces espèces protégées a aussi donné lieu à tout un festival de selfies, question d’immortaliser ce moment unique et totalement imprévu.

PUBLICITÉ
X