PUBLICITÉ

La place de la Gare devient la place Jean-Pelletier

6 août 2014 - Par - Magazine PRESTIGE -
SUR LA PHOTO, à l’avant : Gilles Lamontagne, maire de Québec de 1965 à 1977 et ancien ministre fédéral, et Hélène Bhérer-Pelletier, épouse (veuve) de Jean Pelletier. Debout, à l’arrière : Matthew Steegen, petit-fils de Jean Pelletier ; Andrew Steegen, gendre de Jean Pelletier ; Jean Chrétien, ancien premier ministre du Canada ; Régis Labeaume, maire de Québec ; Louis Pelletier, frère de Jean Pelletier ; Marie Pelletier, fille de Jean Pelletier ; et Alix Steegen, petite-fille de Jean Pelletier. 

Au début du mois de juillet dernier, à l’occasion du 35e anniversaire de fondation de l’Association internationale des maires francophones (AIMF), la Ville de Québec a rendu hommage à la mémoire de Jean Pelletier, qui fut maire de Québec de 1977 à 1989, en renommant la place de la Gare, la place Jean-Pelletier. Par la même occasion, une stèle commémorative créée par l’artiste Charles Daudelin a été dévoilée en présence de plusieurs proches.

M. Pelletier, qui fut entre autres à l’origine du projet de la gare intermodale, a contribué au développement et à l’embellissement de la ville de Québec. Grâce à lui, l’arrondissement historique du Vieux-Québec se trouve sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985. Jean Pelletier nous a quittés en janvier 2009.

Ce que M. Régis Labeaume, maire de Québec, a dit : « Il est important de rendre cet hommage à Jean Pelletier, qui a été une figure importante du développement de notre ville. Avec la réalisation du projet de la gare intermodale, il était tout naturel de lui offrir ce lieu symbolique. »

L’héritage de Jean Pelletier :

En plus du projet de la gare intermodale, initié et inauguré sous son administration, Jean Pelletier a grandement contribué à la revitalisation des secteurs du quartier Saint-Roch et du Vieux-Port, notamment en menant le projet de construction de la bibliothèque Gabrielle-Roy et en favorisant le développement résidentiel de ces secteurs. Son administration a vu plusieurs autres projets de développement se concrétiser, notamment l’agrandissement du colisée, la transformation du bassin Louise en marina, la prolongation de l’autoroute Laurentienne jusqu’aux rues Dorchester et de la Couronne ainsi que l’aménagement de la place D’Youville et sa patinoire.

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
https://220km.com

https://velotime.com.ua

bison coolers