PUBLICITÉ

La gastroentérite : encore plus contagieuse qu’on le soupçonnait

23 juin 2015 - Par Rose-Line Brasset

Selon les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’Université Laval, les norovirus, un groupe de virus responsable de plus de 50 % des cas de gastroentérite, peuvent se propager par voie aérienne, et ce, jusqu’à plusieurs mètres des personnes infectées. Voilà qui la rend encore plus contagieuse qu’on avait imaginé ! Publiés dans la revue Clinical Infectious Diseases, les résultats de cette étude démontrent que ce mode de propagation pourrait expliquer pourquoi les éclosions de gastroentérite sont si difficiles à contenir, notamment en milieu hospitalier.

L’équipe supervisée par Caroline Duchaine, professeure à la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval et chercheuse au Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (CRIUCPQ), a mené cette étude dans huit hôpitaux et centres de soins de longue durée au moment où la gastroentérite frappait une partie des patients. Aux fins de cette étude, les chercheurs ont effectué des prélèvements d'air à un mètre des malades, puis devant l'entrée de leur chambre et, enfin, au poste des infirmières. Selon la professeure Duchaine, « dans un proche avenir, il faudra revoir les mesures appliquées en milieu hospitalier en tenant compte de la possibilité d'une dissémination aérienne des norovirus ».

PUBLICITÉ
X
https://alfaakb.com

SEO progressive.ua

www.pillsbank.org