PUBLICITÉ

Jour UN

7 septembre 2015 - Par Marie-Josée Turcotte

Avouez que vous avez sursauté quand vous m’avez vue là, dans cette page qui appartient habituellement au mot de notre éditeur, Pierre Paul-Hus. Si vous avez suivi un tant soit peu l’actualité politique au cours des dernières semaines, vous avez assurément compris la raison pour laquelle le président de PRESTIGE Groupe Média a choisi de se faire discret dans ce magazine qui est le sien, du moins pour les quelques mois à venir. Chacun a droit à ses ambitions personnelles, et quand on est un homme de défis et de convictions comme Pierre Paul-Hus, on n’hésite pas à se lancer dans l’arène en respectant toutefois quelques règles de « bienséance médiatique ». D’ici le 19 octobre prochain, les membres de son fan club pourront donc le suivre sur sa page Web de candidat, sur Facebook et Twitter, de même que dans les quotidiens, à la télé et à la radio, justement en tant que candidat aux prochaines élections fédérales, les plus longues, rappelons-le, depuis 1872. Soixante-dix-huit jours de campagne ayant débuté sur la ligne de départ, au jour UN.

Le jour UN, quel que soit l’événement, est presque toujours source d’émotions, positives ou négatives, et, dans bien des cas, un savant mélange des deux. C’est particulièrement le cas lors d’une campagne électorale, alors que l’excitation côtoie l’incertitude, alors que l’inconnu s’appréhende autant qu’il est porteur d’espoir. J’utilise cet exemple de circonstance, mais il y a bien d’autres jours UN qui « subissent » des soubresauts émotionnels.

Le jour UN, quel que soit l’événement, est presque toujours source d’émotions, positives ou négatives, et, dans bien des cas, un savant mélange des deux. 

Prenez le jour UN du retour au boulot, après des vacances dont le jour UN paraît déjà si loin… Honnêtement, je connais peu de gens, même parmi ceux qui adorent leur boulot, qui reviennent au travail sans éprouver un petit pincement au cœur. Même chose chez les enfants et les étudiants qui retournent en classe. Au jour UN, certains sont enthousiastes, d’autres angoissés. La grande majorité navigue entre ces deux pôles. Mais une seule constance s’impose pour tout le monde : le jour UN laisse rarement indifférent. 

C’est ce qui m’amène à vous parler du magazine PRESTIGE qui, en mai 2016, célébrera officiellement ses 20 ans d’existence. Tout a évidemment commencé par un jour UN, un volume UN et un numéro UN. Dans une série de reportages, que je vous invite à suivre à partir de ce mois-ci, nous retournerons aux origines du magazine PRESTIGE, à ses tout débuts. Tout comme nous, vous serez certainement en mesure de constater à quel point son jour UN fut la prémisse de nombreuses améliorations apportées au cours des années. Et c’est là que réside toute la beauté du jour UN. Sur la ligne de départ, tous les plus grands rêves sont permis. Si certains s’essoufflent au fil des jours, d’autres s’épanouissent, parfois même au-delà des espérances. PRESTIGE, c’est l’histoire d’un rêve qui continue de grandir et qui ne compte plus les jours... Rendez-vous ici pour effectuer en notre compagnie ce retour dans le temps.

Bonne rentrée 2015 à toutes et à tous !

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
http://best-cooler.reviews

profvest.com/

https://best-mining.com.ua