PUBLICITÉ

Je roule avec mon doc - Le témoignage d’Annie Girard

5 septembre 2018 - Par - Magazine PRESTIGE -

Plus de 400 cyclistes de tous les niveaux rouleront pour le plaisir et pour la cause le dimanche 9 septembre à l’occasion du 9e Cyclo-Défi IUCPQ, présenté par La Capitale assurance et services financiers. Sous la présidence d’honneur de M. Jean St-Gelais, président du conseil et chef de la direction de La Capitale groupe financier, médecins et patients de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval (Institut) feront notamment équipe afin de contribuer à l’achat d’équipements spécialisés, de même qu’au financement de la recherche et de l’enseignement. Voici le témoignage d’un patient reconnaissant.

Le témoignage d’Annie Girard

"J’ai eu une transplantation cardiaque le 28 mai 2008 à l’âge de 34 ans en raison d’une cardiomyopathie, maladie cardiaque rare que j’avais depuis la naissance.

Quand j’étais à l’école secondaire et que nous devions courir pour nous échauffer, j’étais souvent à bout de souffle et je devais m’arrêter. Malgré mes efforts pour pratiquer des sports de tous genres, je m’épuisais rapidement.

En 2008, lorsque j’ai su que j’aurais un nouveau cœur, l’une des premières choses qui m’est venue à l’esprit est que je pourrais enfin courir ! L’idée de m’impliquer pour la Fondation IUCPQ m’est justement venue suite à mon hospitalisation pour ma greffe cardiaque. J’avais pris la décision de courir afin de profiter pleinement de ma nouvelle santé, et ainsi de réaliser ce vieux rêve que, jusqu’alors, je croyais impossible vu ma condition physique. J’ai commencé une minute à la fois. Chaque minute était extraordinaire : j’avais l’impression d’être encore plus vivante à chaque pas.

J’ai eu la chance d’être traitée par des médecins, des chirurgiens et des spécialistes plus que compétents, j’ai été soignée et guérie à l’aide d’équipements médicaux à la fine pointe de la technologie, tout ça dans un environnement humain et empathique. J’ai tellement bien été traitée, avant, pendant et après que je me suis dit que ces gens-là méritaient que je m’implique. Même si le personnel de l’Institut est largement débordé, je ne me suis jamais sentie de trop. Quand je vais dans cet hôpital, je me sens comme chez moi, on me salue, on se souvient de mon nom, je ne suis jamais un numéro… bref, c’est un personnel humain que j’ai eu la chance de côtoyer dans les moments les plus durs de ma vie.

Depuis que j’ai reçu mon nouveau cœur, je crois beaucoup au concept de donner au suivant, et je le fais en amassant des fonds pour la Fondation, afin que la prochaine personne à recevoir un nouveau cœur puisse recevoir les meilleurs soins.

En 2009, j’ai couru un premier 5 km et dans le même été un 10 km au Marathon des Deux-Rives. En 2010, je récidivais avec un demi-marathon (21 km). En 2017, j’ai participé au Défi Entreprises pour amasser des fonds pour la Fondation. Grâce à ces initiatives et à bien d’autres, j’ai amassé près de 60 000 $ pour la Fondation IUCPQ.

Le 9 septembre prochain, je pédalerai au profit de la Fondation en participant au Cyclo-Défi IUCPQ, présenté par La Capitale assurance et services financiers, afin de célébrer le 10e anniversaire de ma greffe cardiaque ! Merci de donner à la Fondation IUCPQ et de permettre à d’autres personnes comme moi d’avoir une deuxième vie !"

PUBLICITÉ
X