PUBLICITÉ

Essai routier de l’Acura TLX SH-AWD A-Spec Élite - Gueule de championne

30 mars 2018 - Par Frédéric Masse

J’ai aimé

JPEG - 699.2 ko

Son look d’enfer : Il y a longtemps que j’avais utilisé ce terme pour une Acura, à l’exception de la RSX. Mais la TLX A-Spec a une gueule de championne. Avec ses grosses roues, sa calandre plus affirmée et ses couleurs criardes, elle ne passe pas (plus) inaperçue.

Son habitacle : La TLX n’est pas une petite berline. Et, bizarrement, on en prend encore davantage conscience quand on s’y assoit. À l’avant, l’espace est ample. À l’arrière, c’est tout à fait correct. La finition, l’insonorisation, la qualité des matériaux, le confort des sièges… tout est là pour le plaisir des occupants.

Son prix : Oubliez ça. Aucune comparaison de prix n’est possible avec les européennes, voire les japonaises de luxe. L’Acura en offre plus, un point, c’est tout. En fait, vous vous offrez la totale, dont un système audio divin. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’aime tant cette voiture. Elle n’est certes pas la plus sportive, ni la plus puissante, ni même la plus agile, mais bon Dieu qu’elle en offre beaucoup pour son argent !

Sa fiabilité et sa durabilité : La bagnole (et la marque) est encore une figure de proue dans la catégorie et dans le marché.

Aime ou n’aime pas… Ça dépend de vous

JPEG - 567 ko

Pas très sport : Ne vous méprenez pas, j’ai adoré la TLX A-Spec, mais elle ne s’adresse pas à vous si vous êtes un fervent amateur de voiture sport. Oui, son adhérence est excellente, voire quasi spectaculaire grâce, entre autres, à sa traction intégrale efficace, ses roues directionnelles et de bons pneumatiques, mais ce n’est pas une sportive. Sa suspension, même en mode Sport+, est encore trop conciliante et sa direction, un peu trop artificielle (même si elle a fait un bond de géant en matière de feedback) pour que les amateurs de bagnoles vraiment sportives y trouvent leur compte. Si vous êtes plus du type tempéré, qui aime s’amuser de temps à autre, mais que vous appréciez ne pas vous faire défoncer le dos sur nos routes dans le même état… eh bien, la A-Spec vous séduira.

J’ai moins aimé

JPEG - 539.3 ko

Son moteur un peu juste : Oui, c’est cruel. Malgré ses 290 chevaux, ses 267 livres-pieds de couple et la qualité générale de son mythique V6 de 3,5 litres, la puissance de la A-Spec est juste pour une voiture de cette catégorie. Il faut une bonne cavalerie pour déplacer toute cette masse. Loin de moi l’idée de dire qu’elle est lente… En fait, à l’image de son caractère sportif, j’utiliserais le terme « tempéré » pour décrire ses accélérations et ses reprises.

Sa transmission : S’il y a un point sur lequel les ingénieurs de la TLX doivent travailler, c’est sa transmission. Malgré ses neuf rapports (un double embrayage est proposé, mais uniquement pour le moteur à quatre cylindres), elle cherche constamment la bonne vitesse. Lors d’un départ rapide, par exemple, c’est même parfois déstabilisant à quel point elle demande du temps avant de se mettre en marche.

Son interface : Je suis une personne sensible au design, je l’avoue. Je n’aime pas l’interface de l’Acura. Il n’est pas le plus efficace non plus (rien de terrible ou encore, auquel on ne s’habitue pas), mais, plus que tout, je ne le trouve pas beau. Rien de plus ni de moins que ça. Voilà, c’est dit.

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 2 au 23 août 2018
Du 11 au 26 août 2018
Du 27 juin au 2 septembre 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X
В интеренете нашел авторитетный портал про направление еще shtory.ua.
shtory.ua/gotovye-komplekty