PUBLICITÉ

Éclat de style

3 mars 2015 - Par Nancy Ricard, designer d’intérieur, Un Fauteuil Pour Deux

À l’origine, ce condo se divisait en petites pièces cloisonnées. L’ensemble manquait franchement de luminosité. Les proprios ne se sont pas fait prier pour abattre les murs et entreprendre une transformation majeure des lieux. D’autant plus que Madame est très à l’affût des nouvelles tendances et que Monsieur ne demande qu’à suivre ses inspirations. Quel plaisir de les guider vers la création d’un univers typé, plein de caractère où, désormais, le lumineux abonde !

SUR LA PHOTO : Pour rendre cette cuisine éclatante, j’ai travaillé les armoires à partir de merisier laqué, en majorité couleur moka avec insertion de blanc pur. Le comptoir de quartz blanc et l’îlot, qui suivent la même courbe que la retombée de plafond, viennent ajouter à l’effet lustré. Pour camoufler la plomberie, quoi de mieux qu’une colonne décorative ? Nous l’avons recouverte de mosaïque de marbre. Le mur derrière le comptoir est composé de lattes issues de la même collection.

* Astuce : Le vaisselier intégré sur mesure maximise l’utilisation de l’espace grâce à ses portes coulissantes en verre Mirado.

 

Ici, dans la salle à manger, le papier peint motif tie-dye donne le ton au décor. Tout en subtilité de moka et de mauve, il forme un rappel de la mosaïque de la cuisine et se marie avec la céramique au sol. J’ai choisi le miroir acajou laqué blanc pur, sculpté à la main, en succession d’ovales, pour correspondre aux rondeurs du luminaire de plafond Flos qui, lui, forme une unité avec le mobilier. Fabriquée sur mesure en Californie, la table a été moulée en résine à partir de matériaux recyclés. Remarquez son côté ludique avec ses pattes de biche. Leur fini cabossé leur donne un aspect presque vivant, comme un clin d’œil à la nature.

*Astuce : Pour ajouter du mouvement, j’ai affilié à la table deux types de chaises : celles au dossier en forme de cœur ont un siège en mohair mauve, alors que celles au dossier en forme de corail ont un siège en cuir peau de vache blanc.

 

Pour bien délimiter la zone salon, son plancher a été peint en blanc et recouvert d’une carpette deux tons. Le canapé est une pièce unique, faite sur mesure, à partir de tissus motifs « croco » sélectionnés à la pièce. C’est l’élément « nature » de cette pièce, auquel j’ai ajouté une succession de coussins tie-dye et velours. J’ai complété l’ameublement avec une table à café d’aspect léger en plâtre fini dentelle. 

*Astuce : Les ombres formées par l’éclairage des appliques murales habillent non seulement le vaste mur, mais forment un effet très original avec le dénivelé architectural situé au centre de la pièce.

 

Dans la chambre principale, le coup de cœur, c’est le lit. Fait d’un mélange de bois d’aspect plâtre et de raphia, il est sculpté et rembourré sur toute sa base. Pour que le reste du décor ne lui vole pas la vedette, j’ai usé d’une fine discrétion : tables de chevet blanches, lampes avec pied de verre, abat-jour en lin et tapis berbère ivoire. 

*Astuce : Pour couvrir ce lit magnifique, une literie de luxe s’imposait. Elle a été fabriquée sur mesure en soie d’Angleterre dans des tons de turquoise apaisants qui rappellent la mer.

 

Située dans un coin du bureau, cette zone sans fonction particulière avait besoin d’être définie. Mon idée ? Un duo table et chaises en acrylique qui servira d’échiquier. L’opposition du blanc et du noir a guidé mon choix pour la couleur des sièges de cuir, de même que pour les motifs de la carpette. L’ensemble est soutenu par un beau paravent peint à la main qui comporte un éclairage en projection. Enfin, la tête d’antilope en chrome amène la touche animalière.

*Astuce : Le dessus de la table formé d’un plateau qui contient l’échiquier se retire. La table se transforme alors en meuble standard et le jeu d’échecs se transporte dans une autre pièce.

 

Reconnaissez-vous, à gauche, le papier peint de la salle à manger ? Il se prolonge dans le hall et c’est sa couleur qui m’a inspirée pour le recouvrement du siège en ultrasuède mauve. Clin d’œil supplémentaire à l’acrylique grâce aux pattes du siège d’entrée. Le cloutage des coussins, lui, est en chrome, en rappel de la tête d’antilope du bureau.

*Astuce : J’ai donné une seconde vie aux appliques murales existantes en laiton vieilli en posant sur leur abat-jour un magnifique tissu de la collection Accessoires Jean-Paul Gaultier avec représentation de chérubins.

Propos recueillis par Brigitte Trudel

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
http://220km.com.ua

steroid-pharm.com

https://monaliza.kiev.ua