PUBLICITÉ

Devenir entrepreneur : ça s’apprend !

1er septembre 2017 - Par Paméla Egan

Si la fibre entrepreneuriale coule dans vos veines, vous caressez sans doute le rêve de démarrer votre entreprise et d’être votre propre patron. Pour parvenir à mettre en branle votre projet avec succès, vous devez bien vous outiller. Pour vous éviter les faux départs, une formation s’avère indispensable. Mais quel type de formation choisir ?

Il existe deux principales approches d’enseignement : d’un côté, la formation traditionnelle qui mène à un diplôme, et de l’autre, la formation personnalisée, dont l’objectif est de démarrer une entreprise. Pour choisir le parcours d’enseignement qui vous convient, vous devez déterminer le niveau d’approfondissement de formation que vous souhaitez atteindre et le degré d’implication que vous êtes prêt à déployer. « Entre la sensibilisation, l’exploration et les connaissances, il y a l’applicatif, le concret et l’expérience réelle », mentionne Carol Gilbert, directeur de la formation continue et des services aux entreprises de l’École d’entrepreneuriat de Québec du Cégep Garneau.

L’enseignement traditionnel
Dans un environnement scolaire traditionnel, le but premier de l’étudiant est habituellement d’obtenir un diplôme d’études secondaires, collégiales ou universitaires. À travers ces cheminements, vous avez la possibilité de découvrir l’entrepreneuriat sans trop vous mouiller, par l’entremise d’activités parascolaires ou de cours optionnels. En d’autres mots, vous n’avez pas à investir votre propre argent et vous apprenez à partir de situations fictives dans la plupart des cas. Ce processus est généralement un peu plus long que l’enseignement personnalisé.

Pour sa part, un profil entrepreneurial est offert en complément de programmes courants dans certains établissements de la région. Par exemple, au secondaire, le Collège François-de-Laval propose le Parcours finance et entrepreneuriat. Le Cégep Limoilou, le Cégep de Sainte-Foy, le Cégep Garneau et l’Université Laval ont tous une offre propre à leur établissement. Les collèges et universités offrent également des programmes particuliers de création d’entreprise, qui sont crédités ou non.

L’enseignement personnalisé
Dans un centre de formation non traditionnel, l’objectif est de créer votre propre emploi, d’être votre propre patron et d’être le décideur de votre entreprise. Votre projet est à l’avant-plan de la formation. Vous devez avoir une idée précise de l’entreprise que vous souhaitez créer, puisque vous travaillerez activement à lancer cette entreprise. C’est ce genre de formation qui est le plus populaire. D’ailleurs, même l’université et le cégep proposent cette approche, en plus de l’enseignement traditionnel. À vrai dire, les établissements de formation tendent de plus en plus vers cette offre de service qui cadre davantage avec les réalités propres à chaque individu.

Plusieurs établissements offrent la formation Lancement d’une entreprise d’Entrepreneuriat Québec. « La formation Lancement d’une entreprise est reconnue par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, et mène à l’obtention d’une attestation de spécialisation professionnelle. Cette formation est financée par ce même ministère, et elle est offerte dans toutes les régions du Québec, ce qui justifie son accessibilité et son succès auprès des entrepreneurs », explique Michaël Giguère, président-directeur général d’Entrepreneuriat Québec. « La formation et l’accompagnement personnalisé contribuent à développer les compétences et les aptitudes entrepreneuriales des élèves à même le démarrage de leur entreprise », ajoute Frédéric Auger, enseignant-coach et coordonnateur au Centre de formation professionnelle de Fierbourg.

Des hésitations
Si vous avez de la difficulté à déterminer la formation la mieux adaptée à vos besoins, il vous suffit de communiquer directement avec l’un des établissements. On vous aiguillera vers la ressource qui convient à votre situation, d’autant plus que chaque établissement offre plusieurs cheminements. « Dans la région de Québec, les différents intervenants collaborent et l’approche est assez harmonisée. Nous sommes donc en mesure de bien conseiller chaque futur entrepreneur dans sa démarche, et de l’orienter vers la bonne instance », indique Maripier Tremblay, professeure à l’Université Laval.

Peaufiner ses connaissances
Tous les intervenants consultés s’entendent pour dire qu’une bonne formation en entrepreneuriat combine plusieurs approches : du développement de connaissances à la mise en application et la pratique, en passant par le mentorat et le coaching. D’ailleurs, ce dernier aspect de l’entrepreneuriat sera abordé dans le prochain article de ce dossier. L’entrepreneur n’a pas à marcher seul sur la voie de sa réussite et plusieurs ressources existent pour le soutenir et l’aider à prospérer.

Les formations offertes en un coup d’œil

École d’entrepreneuriat de Québec du Cégep Garneau
- Type d’enseignement : pratique
- Plus d’une vingtaine de cheminements possibles
- Durée de la formation : de 3 heures à 15 mois, selon le profil de formation
- Coût de la formation : entre 55 $ et 6 500 $
Le Cégep Garneau offre une expertise en entrepreneuriat par l’entremise de l’École d’entrepreneuriat de Québec. La formation et l’accompagnement qui y sont prodigués se veulent pratiques et concrets, et ils favorisent davantage un démarrage qu’une réflexion prédémarrage. Cette approche dite andragogique est axée sur le réel projet d’entreprise de l’aspirant entrepreneur et comprend du coaching, du mentorat, du coworking, du réseautage et même un bureau tout équipé.

Université Laval
- Près de 1 500 étudiants actifs dans les différents types de formations et ateliers en entrepreneuriat chaque année
- Type d’enseignement : expérientiel
- Une multitude de cheminements possibles
- Durée de la formation : variable selon le programme choisi
- Coût de la formation : environ 100 $ du crédit ou à la pièce
La formation offerte à l’Université Laval est très diversifiée : certificat, baccalauréat avec cheminement spécialisé, microprogramme de 2e cycle, programme intensif tel que Startup Fuze, Académie de la relève entrepreneuriale CDPQ, ateliers d’Entrepreneuriat Laval et formation à distance. Peu importe le cheminement, l’approche est expérientielle et les étudiants sont plongés au cœur de l’action.

Entrepreneuriat Québec
- Plus de 5 500 entrepreneurs formés cette année
- Plateforme en ligne, en classe et coaching individualisé
- Durée de la formation : de 15 à 22 semaines à temps partiel
- Coût : moins de 200 $
Entrepreneuriat Québec possède un réseau composé de plus de 600 enseignants-coachs dans 100 points de service, répartis dans toutes les régions du Québec. L’approche d’enseignement est axée sur le démarrage de l’entreprise des entrepreneurs, l’exploration sur le terrain et les échanges entre les entrepreneurs et les enseignants-coachs.

Dans la région de Québec, quatre centres de formation professionnelle membres d’Entrepreneuriat Québec offrent le programme ministériel Lancement d’une entreprise, soit Capitale Entrepreneur, Maurice-Barbeau, Eastern Québec ainsi que Fierbourg. Le modèle d’enseignement entrepreneurial varie selon les écoles.

* Cette liste d’établissements de formation est présentée à titre indicatif seulement.

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
купить диплом высшего образования

здесь