PUBLICITÉ

Colin Hunter - Le jazz du « businessman »

10 octobre 2013 - Par Pierre Champagne

Colin Hunter sait de quoi il parle quand il chante Come Fly With Me. Président fondateur de la ligne aérienne Sunwing Airlines le jour, Colin Hunter – « Nat King Colin » pour les intimes – est crooner la nuit.

 

Un vrai de vrai crooner, qui reprend sur scène les meilleurs succès de Frank Sinatra, Dean Martin, Nat King Cole et Tony Bennett. Amoureux du jazz des années 50, Colin Hunter est reconnu pour sa voix chaude, presque autant que pour sa bosse des affaires.

« Monsieur le président » a lancé son premier CD en 2005, un an avant que son premier avion ne s’envole de Québec sur les paroles de Come Fly With Me, son premier grand succès. D’autres titres connus comme Mack The Knife, New York New York, Fly Me To The Moon et Volare ont suivi, et la carrière du président de Sunwing s’est envolée comme le font ses avions tous les jours.

Colin Hunter est un ami de Québec et des Québécois, tant sur le plan artistique que commercial. D’abord parce qu’il transporte plusieurs milliers de voyageurs vers la Floride et les îles tropicales chaque année (ce qui a permis la création d’une centaine d’emplois dans la région), mais aussi parce qu’il s’est produit sur plusieurs scènes des environs, dont celle du Capitole, au cours des dernières années.

Mieux encore : c’est avec le réputé chef Roland Martel et son orchestre que le crooner vient tout juste d’enregistrer son neuvième CD, sur lequel on retrouve, évidemment, Come Fly With Me. La fille de Roland Martel, Katee Julien, chante même en duo quelques mélodies avec « Nat King Colin » ou « Monsieur le président ».

Originaire de l’Inde, Colin Hunter est arrivé au Canada en 1970, après un passage de quelques années au Royaume-Uni, où il a commencé sa carrière avec British Airways. Cofondateur de la compagnie aérienne Canada 3000, puis président fondateur de Sunwing Airlines, M. Hunter, aujourd’hui âgé de 75 ans (même s’il en paraît 50…), est toujours très actif, tant dans les affaires que dans la chanson.

Devenu deuxième voyagiste intégré en importance au Canada, Sunwing détient aujourd’hui une part de marché estimée à 38 % au Canada et à 35 % au Québec. L’entreprise affiche des revenus de plus de 1,6 milliard de dollars contre 13 millions à ses débuts, en 2002, et transporte 1,5 million de passagers, dont plus de 500 000 en provenance du Québec. Sunwing compte quelque 2 000 employés, dont 620 au Québec.

De deux appareils en 2002, sa flotte en comprend aujourd’hui trente-deux, neuf d’entre eux étant basés au Québec et deux en permanence à Québec. La compagnie se distingue aussi des autres en étant la seule à accueillir ses passagers avec la voix du président qui leur chante Come Fly With Me !

C’est son épouse Joan qui l’a encouragé à développer sa passion pour l’interprétation des chansons des années 50, quand elle lui a suggéré de chanter avec le Big Band du navire sur lequel ils effectuaient une croisière en 1995. The rest is history. « Nat King Colin » enregistrera son dixième album sous peu. « Cela pourrait bien être mon dernier… », a-t-il confié à PRESTIGE. Histoire à suivre…

 

Colin Hunter sera en spectacle au Théâtre Petit Champlain le 25 octobre prochain à 20 h, à l’occasion du Festival de jazz de Québec.

Billet : theatrepetitchamplain.com

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
www.best-cooler.reviews

ссылка

www.teplostar.kiev.ua