PUBLICITÉ

Alex Harvey

5 mai 2011 - Par Pierre Champagne

Une piste de vie bien tracée

« Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été sur deux skis ou deux roues. Mon parc de jeux, le parc du Mont-Sainte-Anne, est un endroit idéal et de renommée mondiale et donc parfait pour le développement d’un athlète, autant en ski de fond qu’en vélo de montagne. J’ai fait mes études secondaires à l’École secondaire du Mont-Sainte-Anne dans le programme Ski-Études. J’ai complété un DEC au cégep François-Xavier Garneau avec plusieurs cours à distance. Je suis actuellement étudiant à la Faculté de droit de l’Université Laval. »

JPEG - 252.1 ko

Voilà comment Alex Harvey, le champion du monde en ski de fond (titre remporté voilà quelques semaines à Oslo, en Norvège), résume sa courte vie — il n’a que 22 ans — sur son site Internet. De toute évidence, le jeune athlète sait où il s’en va et la piste qu’il a empruntée le conduira loin.

Lorsque je l’ai rencontré, au pied du mont Sainte-Anne, à la petite table d’un café tranquille — Les Trois becs, à Beaupré —, Alex Harvey se préparait à aller négocier l’hypothèque de sa première maison ; une chaumière de bon goût, dont le balcon arrière donne justement sur les pistes du Mont-Sainte-Anne. « Je n’ai qu’à chausser mes skis et à prendre la piste », précise-t-il avec un large sourire. Sa maison a d’ailleurs été érigée entre celle de son père (l’ex-athlète de renommée mondiale Pierre Harvey) et celle de sa mère, les deux résidences étant à courte distance de marche. Et les trois donnent sur la même piste de ski.

Pourquoi s’acheter une maison à 22 ans, lorsqu’on passe six mois par année à l’extérieur du Québec ? Réponse : le champion du monde est en amour avec une jolie Québécoise, Sophie Ringuet. Il demeure encore chez sa mère, mais il compte bien amener sa dulcinée vivre avec lui dans sa nouvelle maison dans les jours qui viennent. « Pour l’aimer et la chérir jusqu’à ce que mort s’ensuive », pour utiliser une expression consacrée. Surtout que la belle Sophie est, elle aussi, une athlète accomplie en cyclisme, en ski alpin et en ski de fond, et qu’ils pourront célébrer l’hyménée au mont Sainte-Anne, la montagne qu’ils considèrent comme la plus belle du monde.

D’ailleurs, Alex Harvey a été désigné cette année ambassadeur du Mont-Sainte-Anne et, à ce titre, pour la première fois de sa vie, il peut skier gratuitement, tant en ski de fond qu’en ski alpin. La direction du Mont a organisé, le 23 avril, une journée Alex Harvey durant laquelle le champion du monde a signé des autographes.

Son ambition : gagner une médaille, l’or évidemment, aux prochains Jeux olympiques, qui se tiendront en 2014 à Sochi, en Russie. Jamais aucun homme canadien n’est monté sur le podium en ski de fond lors de ces Jeux. Les femmes, oui ; les hommes, non. S’il réussit, il sera donc le premier. Ensuite, il sera de tous les Jeux olympiques à venir, tant qu’il en sentira la force. C’est simple et c’est tout.

Aux Jeux olympiques d’hiver de Québec peut-être ? Le jeune athlète n’y croit pas trop. « Tant mieux s’il y en a, mais ce n’est pas si important. Ce qui importe, c’est d’organiser des événements sportifs intéressants dans toutes les disciplines. » À titre d’exemple, il cite le Festival international de vélo de montagne et Coupe du monde UCI, qui aura lieu du 18 juin au 3 juillet prochains au Mont-Sainte-Anne. Il s’agit de deux journées de compétition, auxquelles seront greffés dix jours d’activités diversifiées. « Et les athlètes adorent ça, conclut-il. C’est ce qu’il faut faire pour faire connaître Québec mondialement. » Et ça coûte moins cher que des Jeux olympiques…

Son ascension et les résultats dont il est le plus fier :

  • Champion canadien Senior 2006 (à 16 ans, chez les juniors) ;
  • Champion canadien junior 2005, 2006 et 2007 ;
  • Gagnant de la Coupe Canada en 2009 ;
  • Médaillé d’argent et double médaillé de bronze au Championnat du monde junior ;
  • Double médaillé de bronze en Coupe du Monde à sa première saison chez les seniors ;
  • 4e aux Jeux olympiques de Vancouver 2010 ;
  • Podium en Coupe du Monde ;
  • Dernier titre remporté : Champion du Monde 2011, Norvège ;
  • Prochain grand défi : Les Jeux olympiques en 2014, à Sochi, en Russie.

23 questions en rafale à Alex Harvey

  • 1. La plus belle piste que vous avez skiée dans votre vie ?
  • La 23 au Mont-Sainte-Anne.
  • 2. Votre passe-temps préféré lorsque vous ne skiez pas ?
  • Dormir.
  • 3. Le défi le plus important que vous avez dû relever ?
  • Un problème d’irrigation sanguine dans l’artère principale de la jambe gauche.
  • 4. Qu’aimez-vous faire à part du ski ?
  • Passer du temps avec mes amis et ma copine.
  • 5. Ce que vous n’aimez pas faire ?
    • La vaisselle.
  • 6. Le pays où l’on mange le mieux ?
    • L’Italie.
    • 7. Le genre de musique que vous aimez ?
    • Le Hip Hop.
    • 8. Votre eau de toilette préférée ?
    • Nautica Voyage.
    • 9. À quel âge avez-vous chaussé vos premiers skis ?
    • À trois ans.
    • 10. Que regardez-vous d’abord chez le sexe opposé ?
    • Les yeux.
    • 11. Le genre de femme qui vous attire le plus ?
    • Le genre allumé.
    • 12. Votre marque de voiture préférée ?
    • La Porsche.
    • 13. Un cadeau de moins de 100 $ qui vous ferait plaisir ?
    • Un souper au restaurant.
    • 14. Le dernier livre que vous avez lu ?
    • Le Code civil du Québec.
    • 15. Avez-vous une idole ?
    • Bjorn Dahelie, un skieur de fond norvégien des années 90. C’est une légende.
    • 16. Combien de fois avez-vous pris l’avion en 2010 ?
    • Si l’on considère que pour aller en Europe, je prends trois avions différents et trois autres pour revenir, je dirais une trentaine de fois.
  • 17. Quelle compagnie d’avion offre les meilleurs repas ?
    • Swiss Air
    • 18. Où sont les douaniers les plus féroces ?
    • Aux États-Unis
    • 19. Votre groupe ou chanteur préféré ?
    • Pas vraiment un en particulier, mais si j’ai à en choisir un seul, Hilltop Hoods
    • 20. Quand avez-vous fait du ski de fond avec votre père pour la dernière fois ?
    • En janvier
    • 21. Le plat le plus populaire chez les skieurs de votre calibre ?
    • Les pâtes
  • 22. Les grands skieurs comme vous sont plutôt bière ou plutôt vin ?
    • Ça dépend beaucoup.
    • 23. Votre surnom durant votre jeunesse ?
    • Je n’ai jamais eu de surnom…seulement Alex.
PUBLICITÉ
X
Грузия туры

www.velotime.com.ua/category/velosipedy-ardis/

www.adulttorrent.org