PUBLICITÉ

5 conseils pour bien investir sur le marché des immeubles locatifs

10 février 2015 - Par Isabelle Paradis

Selon Luc Michaud, évaluateur agréé et conseiller immobilier chez Raymond Chabot Grant Thornton, les bonnes aubaines se font de plus en plus rares sur le marché immobilier.

 

Immeubles résidentiels

« Les prix se sont stabilisés et la valeur s’apprécie désormais à plus long terme, explique-t-il. Les rendements pour les multifamiliaux de petite envergure sont de l’ordre de 3 ou 4 % tout au plus, alors qu’ils avoisinent les 5 % pour les immeubles de plus haute densité. » Le marché des immeubles locatifs intéresse de nombreux investisseurs qui consacrent tout leur temps à la recherche de bonnes aubaines. Vous devrez donc, vous aussi, investir en temps si vous souhaitez y trouver un bon produit d’investissement cette année.

« Les prix se sont stabilisés et la valeur s’apprécie désormais à plus long terme. »

Luc Michaud, évaluateur agréé et conseiller immobilier, Raymond Chabot Grant Thornton

1. Prenez le temps qu’il faut pour scruter le marché et demandez conseil à un expert au besoin.

2. Analysez les états financiers afin de bien évaluer la rentabilité des immeubles qui vous intéressent.

3. Lisez attentivement les baux des locataires en place et assurez-vous que toutes les clauses soient conformes. Évaluez si les coûts de location sont représentatifs du marché. Des loyers trop bas représentent une perte pour vous.

4. Recherchez des locataires fiables et solvables. Évitez les mauvaises créances et les immeubles dont le taux d’occupation est faible ou très variable. Misez sur la stabilité.

5. Pensez à long terme. Le marché immobilier s’est stabilisé et pourrait demeurer stable pendant plusieurs années. Votre investissement sera rentable à long terme si l’entretien et la gestion de votre immeuble ont été faits adéquatement.

Et les immeubles commerciaux ?

Les mêmes conseils s’appliquent à l’achat d’un immeuble commercial. « La localisation de l’immeuble prend une grande importance, de même que le secteur d’activité des locataires en place, insiste Luc Michaud. N’oubliez pas que la location commerciale est un marché très concurrentiel et que quelques grands propriétaires se partagent une grande part du gâteau », conclut-il.

 

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X
progressive.ua

apartments-baden.com

http://exstraeconom.kiev.ua