PUBLICITÉ

20e de PRESTIGE - Rétrospective 1997

2 mai 2016 - Par Marie-Josée Turcotte

Quoi de neuf à Québec ?

En 1997, la vieille Commission de l'Exposition provinciale cède la place à ExpoCité. Un grand Centre de foires ouvre ses portes. Les sites sont reconfigurés pour l'annuelle Expo Québec à qui ils donnent un nouveau souffle. C’est aussi le début de la renaturalisation des berges de la Saint-Charles, où l'on entreprend la démolition des murets bétonnés.


Les grands événements de l’année 1997

Qui se rappelle des Floralies internationales de Québec qui, au printemps de l’année 1997, ont attiré près de 150 000 visiteurs au nouveau Centre des congrès de Québec ? L’événement le plus fleuri en ville ! Quant à l’événement le plus coloré, il appartient aux Fêtes de la Nouvelle-France qui, en remplacement des Médiévales de 1993 et 1995, proposent leur premier rendez-vous à saveur historique dans le Vieux-Port de Québec.

Les Floralies internationales de Québec


Les Fêtes de la Nouvelle-France


La désolante fermeture de 1997

Dans le Vieux-Québec, la vieille Librairie Garneau, ouverte en 1844 par les frères Joseph et Octave Crémazie, ferme ses portes.

Le célèbre édifice de la rue De Buade


Le retour de l’année

Après quelques années d'absence, les Remparts de Québec, soit les Diables rouges, sont de retour au Colisée et dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec.


La culture en 1997

Le célèbre dramaturge Robert Lepage inaugure la Caserne Dalhousie dans le Vieux-Port, un véritable laboratoire de théâtre expérimental pour sa compagnie Ex Machina. Le top-modèle Claudia Schiffer fait tourner bien des têtes lors de son passage aux Galeries de la Capitale. Enfin, CHOI FM a un nouveau morning-man, Jeff Fillion, qui y anime Le monde parallèle, pendant qu’André Arthur fait ses débuts au FM 93.


Dans le monde de la politique

Gilles Duceppe est élu chef du Bloc québécois en mars, alors que le Parti libéral de Jean Chrétien remporte les élections et forme un gouvernement majoritaire. À Québec, Jean- Paul L'Allier est réélu au poste de maire, mais avec une majorité amoindrie.


Évolution ou révolution ?

Une petite révolution transforme le monde de l'enfance en 1997. Les nouveaux centres de la petite enfance (CPE) accueillent maintenant les enfants d'âge préscolaire pour la modique somme de cinq dollars par jour. La vieille Commission des écoles catholiques de Québec, que Wilbrod Bherer avait longtemps présidée, cède la place à la Commission scolaire de la Capitale. D’autre part, les Québécois entrent définitivement dans l’air de la rapidité et peuvent désormais s'abonner à Internet haute vitesse.


 

PUBLICITÉ
X
https://medicaments-24.com

https://topobzor.info

best sellers books online