PUBLICITÉ

20e de PRESTIGE - Les voitures qui ont marqué les 20 dernières années

12 mai 2016 - Par Frédéric Masse

PRESTIGE célèbre ses 20 ans. C’est extraordinaire ! Pour souligner cet événement, j’ai répertorié pour vous les véhicules de luxe les plus marquants des 20 dernières années. Ne me flagellez pas si j’en ai oublié quelques-uns… Il a fallu trancher !

1997

Mercedes Classe M

La Classe M est apparue en 1997. Elle a créé la catégorie des VUS de luxe en devenant le précurseur d’une mode qui changea à jamais le paysage automobile. Il y avait certes le Range Rover et le Lexus LX produits à cette époque, mais aucun n’avait été réalisé à partir de zéro, en pensant au luxe avant le côté utilitaire.


Toyota Prius

D’accord, je triche, la Prius n’est pas une voiture de luxe. Mais c’est la première hybride de série, aux côtés de la Honda Insight. Elle a influencé l’ensemble de l’industrie, y compris les marques de luxe.


1998

Lexus RX

La RX a carrément inventé le terme « multisegment » (crossover) en 1998. Elle a battu des records de ventes, créé le style, en plus de proposer, un peu plus tard, une motorisation hybride. La RX, en fait, c’est Lexus et le prélude d’une mode qui prendra d’assaut le réseau routier nord-américain.


2002

Cadillac CTS

La CTS annonce le retour de Cadillac (et des Américains) dans le grand monde des berlines de luxe au tournant des années 2000. Après l’échec retentissant de la Lincoln LS (pourtant une offre solide à l’époque) et le flop total de la Catera (pour des raisons évidentes), la CTS, pourtant loin d’être parfaite, a changé la donne et montré au monde que les Américains pouvaient, eux aussi, produire des berlines de luxe un peu épicées.


2003

Hummer H2

Signe d’une incompréhension totale de l’industrie de demain, le Hummer H2 a été produit de 2003 à 2009. Assez longtemps pour devenir le symbole par excellence (et avec raison) des « Arnold » en puissance et de la haine de l’industrie du pétrole. Inutile, trop gros, trop énergivore : il est mort de sa belle mort, tout comme la marque. L’idée n’était pas bête, l’application, elle…


Porsche Cayenne

Porsche a choqué l’industrie avec la Porsche Cayenne en 2003. Difficile de faire pire affront à ses clients, puisque Porsche était (et est toujours) une marque reconnue pour ses voitures sport. Certains amateurs de la marque ne lui ont d’ailleurs toujours pas pardonné. Porsche, elle, s’en moque. La Cayenne lui a permis de devenir la marque la plus rentable au monde. Porsche a d’ailleurs refait le coup avec la Panamera. Plus ça change…


2005

Bugatti Veyron

La Veyron, c’est la démesure. La preuve que si on veut, on peut : 1 200 chevaux, plus de 430 km/h, la voiture la plus chère à l’époque avec un prix de plus de deux millions de dollars américains. Elle est à la fois un objet d’art et de folie pensé par Ferdinand Piech, le président du groupe VAG à l’époque, qui voulait pousser ses ingénieurs à la limite.


2008

Nissan GT-R

Premier véhicule inspiré des jeux vidéo, la GT-R donnait des leçons de performance aux plus belles (et dispendieuses) exotiques. Certes pas aussi raffinée, elle proposait (et propose toujours) des performances hors normes pour un prix inférieur à 100 000 $.


2011

Ferrari FF

Décriée par plusieurs pour son design discutable, la FF se veut la Ferrari pour la famille [sic]. Traction intégrale, places arrière convenables… V12 : elle réinvente le style ! À plus de 400 000 $ pièce, elle n’est évidemment pas pour toutes les bourses, mais pour défier les conventions… difficile de faire mieux.


Tesla S

La Tesla S change tout : 100 % électrique, elle fait la démonstration au monde de l’automobile que la voiture électrique peut exister. Au lieu de prendre le chemin habituel, elle emprunte celui que je valorisais il y a longtemps : le luxe, le prix, la performance, l’électricité. Le succès est instantané ou presque. La démocratisation, elle, passera par la nouvelle 3.

Voici une autre liste (non exhaustive) des voitures qui auraient mérité de figurer dans ces pages :
BMW Série 3 E46 (pour la démocratisation totale de la berline sportive de luxe en 1998)
Mini Cooper (pour la renaissance de Mini en 2002)
Maybach (pour la montée et la mort d’une marque qui devait affronter Rolls-Royce de 2002 à 2013)
Rolls-Royce Phantom (pour la renaissance de la marque moribonde par BMW en 2003)
Mercedes CLS (pour le design coupé adapté à une berline en 2004)
Mercedes Classe S (pour la technologie totalement out of the box en 2005)
Audi R8 (première GT de la marque aux anneaux, elle donne des leçons aux exotiques en 2007)
BMW X6 (pour le courage, le succès et la folie du constructeur allemand de produire un VUS aux allures de coupé en 2008)
Acura NSX (pour le retour d’une icône japonaise en motorisation hybride en 2016)

 

 

PUBLICITÉ
X
220km.net

услуги seo продвижения

adulttorrent.org/details/bgeast_jobberpaloozer_10_cage_thunder_vs_drew_russell